Fondation Sylvia Bongo Ondimba : Un bilan positif pour l’exercice 2020

0
357

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba vient de rendre public son rapport d’activité pour le compte de 2020. Selon la Première Dame gabonaise, l’organisation a abattu un remarquable travail le long de l’année écoulée. Malgré la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19, d’innombrables ont pu être relevés. La fondation a choisi d’évoluer dans une dynamique optimiste, apprend-on. « L’optimisme nous a permis de tenir le cap en dépit du pessimisme ambiant, et d’aller, contre vents et marées, au-delà de nos attentes. », va déclarer la Première Dame.

Au cours de l’exercice 2020, la Fondation Sylvia Bongo Ondimba a mené des actions dans plusieurs secteurs. L’ambition de l’organisation est d’œuvrer pour un Gabon plus développé, plus juste, plus riche et où les inégalités du genre sont inexistantes.

À travers le programme « Solidarité Covid-19 », la fondation de la première dame a mené des actions pour atténuer l’impact de la pandémie sur les populations. Il s’agit d’un projet de solidarité nationale qui permet d’alléger les fractures sociales. La majorité des couches de la société en ont bénéficié. On peut citer entre autres les « veuves, étudiants, familles démunies, personnes présentant des comorbidités, commerçantes ».

Dans la même année, les actions en faveur de la promotion des droits des femmes gabonaises ont été intensifiées. L’organisation s’est particulièrement axée sur la réduction des violences faites aux femmes, notamment celles conjugales. Sylvia Bongo Ondimba a aussi participé à la Conférence Régionale de Lancement du Rapport Les Femmes, l’Entreprise et le Droit 2020 de la Banque Mondiale. Elle y a farouchement défendu la révision des lois discriminatoires qui entravent la participation économique dans la société. Son vœu le plus cher est de contribuer à la réduction des inégalités femmes/hommes au Gabon et à travers le monde.

Grâce à la détermination des différents acteurs, la Fondation de la Première Dame a réussi à célébrer plusieurs victoires. La Stratégie de réduction des inégalités femmes/hommes a été finalisée. Les actions du Gouvernement en matière de promotions des droits des femmes ont été redynamisées. Rappelons que l’un des principaux objectifs d’Ali Bongo Ondimba est « de faire du Gabon un modèle d’égalité en Afrique et dans le monde. »

La 7e édition de la campagne « Octobre rose 2020 » au Gabon a été une réussite. Les membres de la fondation se sont déplacés vers les femmes dans leur cadre de vie et sur leur lieu de travail. Plusieurs cancers précoces ont été détectés. Ce, grâce à la précieuse aide des personnels Santé. Ce fut l’un des plus grands défis relevés cette année.

D’après Sylvia Bongo Ondimba, tous les projets de la Fondation ont évolué. Les nombreux obstacles rencontrés représentent une source de motivation et d’inspiration pour aller plus loin. « En les relevant, nous avons grandi, individuellement et collectivement», va-t-elle conclure.

Leave a reply