Gabon/Santé : Vers la construction d’un centre d’hémodialyse à Meyo-Kye

0
347

La région de Meyo-Kye pourrait être bientôt dotée d’un centre d’hémodialyse. Ce projet a été initié par l’Association française d’assistance médicale dans les formalités d’évacuation sanitaire (ONG AMFES). L’ambition de l’institution est essentiellement de contribuer à la réduction des évacuations sur Libreville. L’association française envisage d’organiser prochainement des rencontres avec les autorités à divers niveaux pour leur présenter le projet, apprend-on.

L’initiative présente de multiples avantages. La construction de ce centre permettra de soulager les patients souffrants d’insuffisance rénale.Le seul centre d’hémodialyse dont dispose le Gabon se trouve au Centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul). Selon une source médicale, il atraiter en moyenne 120 patients avec 25 générateurs.

Meyo-Kye est situé dans la zone frontalière entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée équatoriale. Selon l’ONG AMFES, le futur centre d’hémodialyse profitera à la fois aux trois pays. « Trois pays qui bénéficieront de ce centre d’hémodialyse », indique Marie AvorbangMinko, la présidente de l’institution.

Ce projet de construction pourrait également motiver les jeunes Africains à initier des projets afin de développer le secteur sanitaire africain.« Des fils et filles de ce continent doivent, aujourd’hui, trouver des solutions pour leur continent », va déclarer la présidente de l’ONG AMFES.

Il faut noter que l’initiative s’inscrit en droite ligne de l’ambition de l’État d’améliorer les conditions de prise en charge sanitaire des Gabonais.

 

Leave a reply