Gestion des médicaments : l’État gabonais lance l’expérimentation du logiciel « Bloom »

0
135
stock-de-médicaments

Le gouvernement gabonais vient de lancer la phase d’expérimentation du logiciel « Bloom ». Il s’agit d’une application spécialisée dans la gestion des stocks de médicaments. L’expérimentation va se dérouler au Centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul), l’un des établissements de référence dont dispose le Gabon.

Dans ce cadre, une délégation de l’Office pharmaceutique national (OPN) était au Chul mardi dernier. L’objectif était de présenter le nouveau logiciel au directeur général adjoint du centre, Hervé Ismaël Koumakpayi.

D’après les autorités, le nouvel outil est déjà utilisé dans plusieurs pays africains. Il présente de multiples avantages. « Bloom pourra répondre aux différents problèmes auxquels sont confrontées les formations sanitaires dans la gestion du médicament », apprend-on. Il s’agit, entre autres, du retard des livraisons, la gestion des périmés, la rupture de stock, la faible fiabilité des données de consommation…

Grâce à ce logiciel, les commandes avant envoi seront mieux estimées. Des rapports d’analyse seront émis et les besoins mieux exprimés. L’application est constituée de 3 modules que sont : le module commande, le module stock et le module vente. Ces modules facilitent l’estimation des médicaments et rendent plus visibles les catalogues de stock.

Cette initiative s’inscrit en droite ligne de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT). L’ambition des autorités gabonaises est de régler définitivement les problèmes de gestion auxquels l’OPN est confrontés depuis quelque temps.

Leave a reply