Gouvernance : Le chef d’Etat gabonais rend compte aux parlementaires de vive voix

0
369

Le chef d’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba s’est adressé ce jour devant les deux chambres du parlement. Il s’est prononce pour la première fois à l’hémicycle depuis sa récente restauration. Dans le discours prononcé, le président gabonais a rendu compte de vive voix de ses actions aux parlementaires. Il s’agit entre autres des nombreux voyages effectués par le chef d’Etat dont plusieurs ont été concluants.

Le président Ali Bongo a assisté à de prestigieux évènements internationaux. Il s’agit entre autres du Sommet organisé par Joe Biden sur le Climat en avril dernier. Il a réussi à obtenir l’enclenchement du processus d’adhésion du Gabon au Commonwealth. Devant les parlementaires, il a rappelé la nécessité pour le peuple de cultiver la paix. « Nous devons tout faire pour préserver cette paix sur le plan intérieur. Une paix qui fait partie de notre histoire politique. Et qui manque parfois cruellement ailleurs en Afrique », a-t-il affirmé.

Il prône également la démocratie parlementaire. « Pour exister, fonctionner, se projeter dans la durée, une démocratie ne doit pas s’enfermer dans un carcan rigide », a-t-il déclaré. Il a par la même occasion salué les avancées majeures opérées en matière de lutte pour l’égalité des genres. Ceci, à travers le programme Gabon égalité.

Le numéro 1 gabonais entend poursuivre et intensifier son action. Il a réitéré sa volonté de redynamiser le système sanitaire et éducatif national. Sur le plan économique, Ali Bongo Ondimba préconise une diversification de l’économie. Ceci à travers la réduction des importations et la dépendance de l’extraction des matières premières. Le chef de l’état compte accélérer la cadence des réformes d’ici à 2023.

 

Leave a reply