Grand-Libreville : Les populations ont 48 heures pour libérer les domaines publics anarchiquement occupés

0
305

L’État gabonais vient de lancer une opération de restauration de la voie publique dans le Grand Libreville. Les villes concernées par l’initiative sont Libreville, Akanda, Owendo et Ntoum. Un délai de 48 heures a été accordé aux populations pour libérer les espaces publics anarchiquement occupés. C’est ce qu’indique un communiqué publié par le gouvernement hier.

Selon les autorités, cette opération vise à dégager les espaces publics illégalement occupés. Certains particuliers et opérateurs économiques occupent les domaines publics sans en avoir l’autorisation. Ce phénomène qui prend sans cesse de l’ampleur provoque la saturation des voies. Le gouvernement prévoit prochainement initier des travaux publics de salubrité pour y remédier.

« Le Gouvernement de la République compte sur le sens civique des populations pour collaborer et faciliter le travail des équipes dédiées à cette opération. », sensibilise le communiqué.

L’objectif du gouvernement gabonais est d’améliorer les conditions de vie des populations sur l’ensemble du territoire national.

Leave a reply