Investissements : Les négociations entre le Gabon et l’Arabie Saoudite se poursuivent

0
514

Mardi dernier, l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Gabon, Abdulrahman Salam Al Adhas s’est entretenu avec le DG de l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI).

Au cours des échanges, Abdulrahman Salam Al Adhas a réaffirmé le désir de son pays d’effectuer des investissements au Gabon. « L’Arabie Saoudite souhaite investir dans tous les domaines au Gabon », a-t-il confié. Selon lui, cette confiance s’explique aisément par la nature des relations qui lient les deux pays. En effet, l’Arabie Saoudite et le Gabon entretiennent des « liens de fraternité et d’amitié solides depuis des années ».

Les deux pays prévoient poursuivre les négociations afin de bien définir les modalités et domaines des investissements. Par ailleurs, le gouvernement gabonais élaborera un programme dédié pour mieux mieux organiser le partenariat. Le programme inclura des visites aux acteurs économiques saoudiens exerçants au Gabon. Cela permettra, d’après Ghislain Moandza Mboma, de détecter toutes les opportunités envisageables et d’analyser leur faisabilité.

Ces pourparlers s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT). L’ambition du gouvernement gabonais est d’attirer davantage d’investisseurs privés locaux et étrangers et d’améliorer le climat des affaires au Gabon.

Rappelons qu’en octobre 2020, l’Arabie Saoudite envisageait de travailler à une meilleure protection de ses investisseurs au Gabon. Pour cela, elle prévoyait signer plusieurs accords de promotion et de protection des investissements dans le pays.

 

Leave a reply