Journée de l’arbre : Le Gabon préserve les essences de bois de Sibang pour lutter contre le réchauffement climatique

0
471

Le 20 mars 2021, le ministre des Eaux et Forêts, chargé du Plan climat et du plan d’affectation des terres, Lee White, a organisé une séance de plantation de plusieurs essences de bois dans l’arboretum de Sibang. L’activité s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des Forêts. Les essences de bois plantées ce jour là sont entre autres l’Okoume, l’Azobé et l’Andoung.

L’édition 2021 de la Journée internationale des forêts a porté sur la restauration des forêts. Selon le ministre des Eaux et Forêts, le Gabon dispose de l’une « des forêts les plus intactes au monde et elle permet de contrôler la pluviométrie jusqu’aux confins de l’Ethiopie et de l’Egypte. Elle joue un rôle très important au niveau international en termes de stock de carbone. La journée internationale présente donc l’occasion de réfléchir sur l’importance des forêts car perdre ces forêts, c’est perdre ces écosystèmes qui sont d’une valeur inestimable ». 88% du territoire gabonais est recouvert de forêt.

L’Etat estime que la préservation des forêts telle que celle de Sibang contribue énormément à la lutte contre le réchauffement climatique puisque qu’elle favorise l’absorption du dioxyde de carbone. Le Gabon avait pris des engagements vis-à-vis de l’Accord de Paris dont le but est de « limiter le réchauffement climatique entre 1,5° et 2°C.

D’après, le représentant de la FAO au Gabon, Hélder Muteia, les autorités effectuent de « remarquables » efforts afin d’assurer « une gestion forestière et faunique, une transition vers une industrialisation adaptée de la filière bois, et la mise en place d’une stratégie holistique de valorisation des produits forestiers non ligneux ».

Leave a reply