Justice : Brice Laccruche Alihanga condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme

0
267

Le verdict vient de tomber. Le tribunal correctionnel de Libreville condamne Brice Laccruche Alihanga à 5 ans d’emprisonnement ferme. L’ancien directeur de cabinet du Chef d’État gabonais, Ali Bongo Ondimba devra également payer une amende de 5 millions FCFA. C’est la peine requise par le parquet pour le délit d’obtention de document administratif sur la base d’une fausse déclaration.

Brice Laccruche Alihanga est accusé de s’être fait faire un certificat de nationalité où il était mentionné qu’il avait des origines gabonaises. Les faits remontent à 2004. BLA est pourtant né en France en 1980 de deux parents français. Lors de son procès, il y a quelques jours, il a plaidé coupable et sollicité la clémence du tribunal.

Cette condamnation est la première d’une série qui suivra dans les jours à venir. Brice Laccruche Alihanga est également accusé de détournement de fonds publics et de blanchiment d’argent. C’est en rapport au secteur pétrolier et la Gabon Oil Company. Ces accusations sont toujours en cours d’instructions, apprend-on. Rappelons que le mis en cause se trouve en détention depuis le 3 décembre 2019. 

Leave a reply