Justice fiscale : les multinationales ont transféré 441 milliards FCFA de bénéfices illégitimes du Gabon cette année

0
137

Cette année, les multinationales et les personnes fortunées installées au Gabon ont illégalement transféré 441 milliards FCFA de bénéfices vers les paradis fiscaux. Dans ces pays, le taux d’imposition effectif est inférieur à 10 %. On peut citer entre autres Singapour, Pays-Bas, la Suisse, Hong Kong, Luxembourg, le territoire américain de Porto Rico et Jersey. C’est ce qu’indique l’ONG Tax and justice network dans son rapport « Justice fiscale : état des lieux 2021 ». Le document a été publié en novembre dernier. 

Chaque année, ces transferts de fonds font perdre 143,9 milliards FCFA de recettes fiscales au Gabon. Ce qui équivaut à 1,5 % du Produit Intérieur Brut du pays. « Leurs pratiques fiscales abusives représentent un problème économique mondial de premier ordre », déplore l’ONG Tax and justice. Ce phénomène prive les États de recettes fiscales et aggrave les inégalités à l’intérieur et entre les pays. Les petites entreprises et les entreprises nationales en paient les frais. Les gouvernements n’arrivent plus à bénéficier des budgets de ressources disponibles. Les pays à faibles revenus comme le Gabon sont ainsi obligés de se baser sur les investissements étrangers et les prêts pour soutenir leurs budgets nationaux. 

Selon l’Organisation non-gouvernementale Tax and justice, il urge que les pays promeuvent davantage la justice sociale. Pour cela, « il est absolument essentiel de constituer des alliances », recommande Winnie Byanyima, Directrice exécutive de l’Onusida et Secrétaire générale adjointe des Nations Unies. 

Leave a reply