Justice : Guy-Parfait Nzokou libéré malgré le meurtre de l’assassin de sa fille de 2 ans

0
270

Le 31 mai dernier, Guy-Parfait Nzokou a été déclaré « non-coupable » par la Cour d’appel criminelle de Mouila. Il a été jugé pour le meurtre de l’assassin de sa fillette de 2 ans. Les faits se sont déroulés à Mebé, un village situé à 11 kilomètres du district d’Etéké dans la province de la Ngounié.

Le matin du 6 décembre 2020, Guy-Parfait Nzokou dans une boutique pour acheter du lait. Sa femme et ses enfants sont restés à la maison. En son absence, Alain Sylvain Pape Mouandza profite de l’inattention de l’épouse de l’accusé pour enlever la fillette. Quelques minutes plus tard, elle se rend compte de la disparition de l’enfant. Des recherches ont été entamées grâce à l’aide des voisins.

Plus tard, ces derniers ont retrouvé la tête ensanglantée de la fillette de deux ans dans un sac de farine. Guy-Parfait Nzokou n’a pas pu supporter cette horreur. Désorienté, il assomma d’un violent coup de chevron  l’assassin qui tentait de s’échapper. Ce dernier n’y survécut pas.

Il faut noter qu’Alain Sylvain Pape Mouandza était connu pour son violent caractère. Il n’hésitait pas à battre sa propre mère dès que l’occasion se présentait à lui. Entre temps, la famille de la victime a refusé de se constituer en partie civile au procès. C’est donc c’est en l’absence de celle-ci que le juge a rendu son verdict à savoir  : l’acquittement du mis en cause.

 

 

Leave a reply