Justice : Il abuse de sa fille et écope de 30 ans de prison

0
300

Le 21 avril 2021, la Cour d’appel judiciaire de Mouila a condamné Moise Yalouze Moudouyi à 30 ans de prison pour le viol par ascendant de sa fille âgée de moins de 15 ans.

En 2014, alors que le mis en cause, un transporteur, séjournait à Port Gentil, la mère de sa fille de 6 ans C.J.O., lui propose la garde de l’enfant. Moïse Yalouze Moudouyi n’y voit aucun inconvénient et  lui envoie un billet de transport depuis Tchibanga, le chef-lieu de la province de la Nyanga. Une fois arrivé auprès de ce dernier, l’enfant n’a pas été scolarisé. De plus, Moïse Yalouze Moudouyi la laissait seule à la maison pour se rendre au service.

Puis, en 2014, une nuit, il abuse d’elle après être rentré tard du travail. Par la suite, la fille est renvoyée chez sa mère pendant les vacances de Noel et ne revient s’installer chez son père qu’en 2018 lorsqu’elle passa en classe de 6ème. Moïse Yalouze Moudouyi recommence sans tarder à violer la fillette alors âgée de 10 ans.

Dépassée, C.J.O. fit part de la situation à la fille de sa voisine qui dénonce immédiatement le père incestueux à la Police Judiciaire (PJ).

A l’issue de son procès, Moïse Yalouze Moudouyi est reconnu coupable et condamné à 30 ans de réclusion criminelle. Il a été conduit à la prison centrale de Tchibanga où il purge sa peine.

Leave a reply