Justice : les audiences de Patrichi Tanasa, Ike Ngouoni et René Allogho Akoue reportées

0
159
session-criminelle-spécialisée

Prévues pour se dérouler les 21, 24 et 28 mars, les audiences de Patrichi Tanasa, Ike Ngouoni et René Allogho Akoue ont été reportées à une date ultérieure. Les avocats des mis en cause ont refusé de plaider lors de la session criminelle. Ils entendent ainsi protester contre l’arrestation de Me Irénée Mezui Mba. Selon les avocats gabonais, cette incarcération est une violation de la loi n°013/2014 du 7 janvier 2015. Ledit texte fixe le cadre de l’exercice de la profession d’avocat en République gabonaise.

Pour rappel, Patrichi Tanaza, Ike Ngouoni et René Allogho Akoue ont été placés sous mandat de dépôt depuis novembre 2019. Ils sont poursuivis par l’État et le ministère public dans le cadre de l’opération Scorpion.

Patrichi Tanasa, l’ex-ADG de la GOC, est accusé de détournement des fonds publics, complicité de détournement des fonds publics, usages de faux et blanchiment de capitaux. Ike Ngouoni, l’ex-porte-parole de la Présidence, est poursuivi pour détournement des fonds publics, complicité de détournement des fonds et blanchiment de capitaux. René Allogho Akoue, l’ex-ADG de la CNAMGS, quant à lui, est accusé de détournement des fonds public, blanchiment de capitaux, concussion et usages de faux.

Leave a reply