Justice : l’ex-ministre des Travaux publics, Justin Ndoundangoye écope d’une lourde peine

0
147

L’ancien ministre des Travaux publics et Secrétaire général de l’Association des jeunes volontaires émergents (Ajev), Justin Ndoundangoye, est désormais fixé sur son sort. Le Tribunal criminel spécial l’a condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme et au paiement une amende de 10 millions FCFA. Il devra également rembourser 145 millions FCFA à l’État, ainsi que 100 millions FCFA en guise de dommages et intérêts.

L’ex député du 2e arrondissement de Franceville avait été interpellé en décembre 2019 dans le cadre de l’opération anticorruption « Scorpion ». Il était accusé de concussion, complicité de concussion et prise illégale d’intérêts. Son coaccusé, l’ancien directeur technique de l’Autorité de régulation des transports ferroviaires (ARTF)Jean-Aimé Nziengui, a écopé de la même peine que lui.

Il faut noter que Justin Ndoundangoye a déjà passé deux ans en détention préventive à la prison centrale de Libreville. Il recouvrera donc sa liberté en 2024.

Leave a reply