La « Fabrique des champions », le nouveau programme qui accompagne les PME gabonaises

0
483

La « Fabrique des champions » est le nouveau dispositif lancé par le fonds Okoumé Capital. L’annonce a été récemment faite par la filiale du Fonds Gabonais d’investissement stratégique (FGIS). Ledit programme vise à accompagner les PME au Gabon, apprend-on.

Pour y être éligibles, les entreprises doivent exercer dans les filières bois, mines, agroalimentaires. Les filières commerciales sont également concernées. Les sociétés doivent exister depuis au moins 3 ans et être dirigées par des jeunes gabonais de moins de 35 ans. Peuvent y postuler, les entreprises qui répondent à ces critères et qui réalisent un chiffre d’affaires de plus de 80 millions par an. Ces sociétés doivent aussi avoir l’habitude de fournir des services et biens aux grandes entreprises de l’économie gabonaise.

Le dépôt des dossiers de candidature sera clôturé dès le 10 octobre prochain. Une fois sélectionnées, les entreprises bénéficieront d’un appui sur une période de 9 mois. Elles participeront à un programme « Incubation startup». L’Incubation startup démarrera dès novembre prochain et durera 6 mois. Un autre programme dénommé « Incubation petites entreprises » démarrera en février prochain et s’étendra sur 6 mois. Les sociétés sélectionnées y participeront également.

L’objectif de l’initiative est de renforcer l’organisation et la performance des PME gabonaises. « Les entreprises bénéficieront d’un diagnostic, d’assistance technique et d’opportunités de renforcement de capacités sur les principaux aspects de la gestion d’une entreprise », indique Okoume Capital.  

Le cabinet ESPartners est le partenaire du fonds gabonais dans l’exécution de La « Fabrique des champions ». ESPartners est une entreprise spécialisée dans l’accompagnement des PME africaines.

Le Fonds Okoume Capital a pour mission de financer et d’accompagner les PME au Gabon. Cette initiative s’inscrit en droite ligne de la volonté de l’État de relancer l’économie après la pandémie de Covid-19.

Leave a reply