La BDEAC finance la construction d’une nouvelle ville dans la commune de Ntoum

0
275

La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) a récemment accordé un prêt à la Société civile immobilière (SCI) CUFFO. L’accord de financement a été signé entre les deux parties, jeudi dernier à Libreville. Ladite subvention s’élève à 45 milliards FCFA. Cette importante somme est prévue pour servir à la construction d’une nouvelle ville dans la commune de Ntoum.

Le site choisi pour accueillir la nouvelle région est une banlieue de Libreville dénommée Okolassi. Au total, 1 416 logements seront construits audit lieu. Le programme de réaménagement prévoit la construction d’un hôpital de référence régional de 80 lits. Un complexe scolaire doté de classes allant de la maternelle à la terminale y sera construit. Il y aura également un marché intégrateur et un centre d’affaires administratif. C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la SCI CUFFO, Harry Engone Olympio.

D’après les autorités, ce projet présente de multiples avantages. Il permettra d’offrir aux Gabonais, des logements décents de plusieurs catégories. Il s’agit de « logements de F1 jusqu’à F5 avec 4 chambres » , apprend-on. La phase de réalisation de ce projet favorisera la création de 3 000 emplois directs. 12 000 emplois directs seront ensuite créés dans la phase d’exploitation.

Le montant global du projet est de 99 milliards FCFA. L’objectif de la SCI CUFFO est de permettre aux populations de se loger à moindres coûts. L’entreprise pourra ainsi se positionner comme un leader du marché immobilier dans la sous-région. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT).

 

Leave a reply