La BEAC prévoit une croissance de 3,7% pour la CEMAC en 2022

0
151

Le Comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) prévoit une croissance de 3,7% pour la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) en 2022. C’est une hausse de 0,4% par rapport aux dernières prévisions de l’institution financière.

La CEMAC verra le déficit de son solde budgétaire reculer à 0,9% en 2022 contre 2% en 2021. Le solde de son compte extérieur passera quant à lui de -3% du PIB en 2021 à 3,2% en 2022. Au cours de l’année dernière, la région a connu une croissance économique de 1,9% alors que les prévisions tablaient sur une progression de 1,3%. Cette hausse s’explique par la relance des activités liées aux industries non-pétrolières.

Une telle amélioration a également été favorisée par la réduction des pressions de l’inflation. Cette dernière a chuté à 1,7% en 2021 contre 2,6% en glissement annuel. Par ailleurs, l’embellie de la situation économique des pays de la CEMAC, telle que prévue par la BEAC, dépendra de certains facteurs. Le plus important demeure l’évolution de la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Leave a reply