La Caistab vient de fixer son budget de fonctionnement et d’exercice 2021 à 16,7 milliards de FCFA

0
302

C’est au Conseil d’administration de la Caisse de stabilisation et de péréquation (Caistab) qui a eu lieu le 5 mars dernier, que le budget d’investissement et de fonctionnement pour l’exercice 2021 a été arrêté à 16,7 milliards de FCFA. Chantal Mebaley, la présidente du conseil, explique ce budget par le contexte de la crise sanitaire ainsi que l’ambition de lutter contre le trafic illégal des produits pétroliers et de dégager davantage de marges bénéficiaires dans le secteur hydrocarbure.

« Dans le secteur des hydrocarbures, l’objectif pour nous est de réduire au maximum les charges de façon à maximiser nos revenus, car nous payons parfois des partenaires qui agissent dans l’illégalité. A l’instar du bureau de Bifoun que nous avons installé dernièrement, il s’agira de contrôler tous les stocks qui seront envoyés à l’intérieur du pays », a expliqué Thierry Prosper Mboutsou, le DG de la Caistab.

L’entreprise envisage réguler l’activité café-cacao en réglant les problèmes de fuite des produits vers le Cameroun, et maximisant l’achat du café et du cacao. Les planteurs pourraient ainsi bénéficier des revenus de cette activité.

Dans le but de relancer durablement la filière café-cacao en zone rurale et de promouvoir l’insertion des jeunes, la Caistab avait déjà lancé le programme Jeune entrepreneurs café-cacao (lecca) qui est actuellement en cours dans le pays.

 

Leave a reply