La candidature du Gabon pour réintégrer l’ITIE vient d’être approuvée

0
247

Le Gabon vient de réintégrer l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). La candidature du pays a été approuvée par le Conseil d’administration de l’organisation aujourd’hui. « Nous sommes heureux d’accueillir à nouveau le Gabon en tant que pays mettant en œuvre l’ITIE », a déclaré la présidente dudit conseil, Helen Clark. Le Gabon devient de ce fait, le 27e pays africain à mettre en œuvre la Norme ITIEet le 56e à le faire dans le monde.

Le Gabon avait quitté l’initiative en février 2013. En la réintégrant, le pays renouvelle son engagement à œuvrer pour la transparence dans les industries extractives. D’après les autorités, la norme ITIE présente de multiples avantages. « L’ITIE peut aider à jeter les bases d’une gestion transparente des richesses provenant des ressources naturelles du Gabon », indique Helen Clark. L’ITIE se réjouit à l’idée de collaborer avec le gouvernement gabonais. Il s’agira de travailler ensemble « pour promouvoir l’ouverture, renforcer la gouvernance et éclairer le débat public au Gabon », apprend-on.

Grâce à l’approbation de sa candidature, le Gabon pourra mettre en œuvre une approche multipartite. Les entreprises privées et d’État, la société civile et les représentants du gouvernement seront inclus dans la gestion des ressources minières du pays. L’ambition du pays est d’améliorer sa gestion publique dans le contexte de la double crise sanitaire et économique. L’amélioration de la gestion publique « passe notamment par un effort accru de transparence de nos revenus et dépenses liées aux ressources extractives que nous exploitons » , a annoncé le Chef d’État gabonais, Ali Bongo Ondimba. Cela permettra de promouvoir un développement durable et d’éradiquer la pauvreté.

Rappelons que la candidature du Gabon pour réintégrer l’ITIE était soutenue par le Fonds Monétaire Internationale (FMI) et plusieurs partenaires internationaux. Le pays avait rejoint l’initiative pour la première fois en 2007.

Leave a reply