La Cnamgs compte réviser son modèle économique

0
218

La Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) prévoit de réécrire son modèle économique. Pour atteindre cet objectif, l’institution a organisé un séminaire dédié à la question. Démarrées depuis le 5 juillet dernier, ces séances de travail dureront deux semaines. Elles seront clôturées vendredi prochain.

Ce séminaire vise essentiellement à mettre en œuvre la phase expérimentale des travaux sur les indicateurs et tableaux de bord actuariels des organismes de prévoyance sociale de la zone Cipres. Les participants échangeront sur les sujets relatifs à ce secteur technique. Ils suivront également une formation spécialisée et produiront des outils adéquats au développement de la Cnamgs. Selon le directeur général de l’entreprise, ces travaux vont « permettre à la caisse de pérenniser son activité à travers une analyse de ses statistiques ». Grâce à ce séminaire, la Cnamgs sera mieux gérée, indique Sévérin Maxime Anguile.

Il faut noter que les participants seront aussi entretenus sur les bonnes pratiques en matière d’étude actuarielles. « Les standards internationaux AISS (Association internationale de la sécurité sociale), Cipres, recommandent fortement l’utilisation de l’actuariat dans l’aide au pilotage des Organismes de prévoyance sociale (OPS). », explique Roger Mikala Manfoumbi. Il s’agit du représentant du ministre des Affaires sociales.

À l’issue de ces séances de travail, la Cnamgs pourra aisément « mettre en place des indicateurs d’analyse d’impact financier du risque et de maîtrise des coûts », apprend-on.

L’initiative s’inscrit en droite ligne de l’ambition du Gabon de promouvoir la bonne gestion et la performance.

Leave a reply