La Coder exploitera les centrales de Fé2 et de l’Impératrice pendant une trentaine d’années

0
50
Coder-Gabon

La Compagnie de développement des énergies renouvelables (Coder) exploitera les centrales hydroélectriques de l’Impératrice Eugénie (88 MW) et de Fé2 (36 MW) pendant une trentaine d’années. Un accord a été signé à cet effet par l’entreprise et le gouvernement.

Les travaux de construction des centrales devraient bientôt redémarrer. Le projet permettra de fournir de l’énergie propre dans les provinces du Woleu-Ntem, de la Ngounié, du Moyen-Ogooué et de l’Estuaire.

« Il s’agit donc d’un investissement total de 430 milliards FCFA dont la mise en œuvre participera à l’indépendance énergétique de notre pays » a déclaré le ministre de l’Énergie, Alain-Claude Bilie-By-Nze. D’après lui, les ménages et industries résidant dans ces régions recevront de l’électricité « verte, suffisante et compétitive ».

Le projet, poursuit-il, permettra de créer 3000 emplois directs et indirects pendant les phases de construction et d’exploitation. Pour rappel, la centrale de l’Impératrice Eugénie se situe sur la rivière Ngounié. Celle de Fé2 se trouve, quant à elle, sur la rivière Okano.

Leave a reply