La commune d’Akanda pourrait bientôt accueillir 424 logements de divers standings

0
390

Dans le cadre du projet « Cité moderne », la société chinoise One Link Holding envisage de construire 424 logements dans la commune d’Akanda. Pour ce faire, elle a récemment déposé une étude d’impact environnementale auprès de la direction générale de l’Environnement et de la protection de la nature.

Selon une note d’information ministérielle publiée par la direction, le public a 10 jours pour se prononcer sur le projet de construction. « Passé ce délai, aucun avis ne sera plus pris en compte dans le processus administratif de validation de cette étude environnementale », apprend-on. Il faut noter que sans le quitus administratif réglementaire, l’entreprise chinoise ne pourra pas construire ces logements de divers standings.

One Link Holding Groupe dirigent actuellement les travaux de construction de 3 400 autres logements sociaux derrière le stade de l’Amitié sino-gabonaise d’Angondjé au nord de Libreville.

Le 15 mars 2017, l’entreprise avait signé une convention immobilière avec l’Etat gabonais. La partie chinoise avait pris la résolution de construire 200 000 logements dans plusieurs villes du Gabon. Elle s’était également engagée à développer une nouvelle ville dans le sud du pays. Il s’agit précisément de la localité de Panga dans la province de la Nyanga.

 

Leave a reply