La directrice de l’école publique de Nianame a été relaxée de la Prison centre de Libreville

0
351

Détenue pour « outrage à agent et rébellion » lors d’une rixe verbale pour défaut de présentation d’un test Covid-19, la directrice de l’école primaire de Kango, Estelle Mengue Nteme, a été libérée le 22 février dernier.

L’enseignante a passé plusieurs jours à la prison centrale de Gros-Bouquet sise dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville.

Son incarcération avait poussé les enseignants à entamer une cessation collective d’activités le 8 février 2021, afin d’exiger la libération de leur collègue. Suite à sa mise en liberté, le délégué général de la Convention nationale des syndicats du système éducatif (Conasysed), Louis Patrick Mombo, exhorte ces derniers à reprendre les cours.

« Ayant conditionné la reprise des cours à la libération de notre collègue Mengue Nteme Estelle, cette dernière étant libérée ce lundi 22 février 2021, nous demandons donc à tous les enseignants de reprendre les cours sur toute l’étendue du territoire, Mardi 23 février 2021 dès 07h30 minutes » a-t-il affirmé.

 

Leave a reply