La forêt gabonaise abrite 95 000 éléphants au lieu de 50 000

0
373

La forêt gabonaise abrite une population de 95 000 éléphants. C’est ce qu’a révélé une étude conjointement menée par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), la Wildlife Conservation Society (WCS), et Vulcan. Quelques mois plus tôt, la population de pachydermes présents au Gabon était estimée à 50 000 individus.

D’après les experts, la présente étude a été effectuée suivant une nouvelle stratégie d’enquête invasive. Contrairement aux années précédentes, les scientifiques ont réalisé les différentes analyses sur la base de l’ADN des pachydermes. « Les données sur la population d’éléphants de forêt sont désormais plus claires. C’est un grand pas en avant », a déclaré Christian Tchemambela, le secrétaire exécutif de l’ANPN.

D’après les autorités, cette nouvelle estimation vient attester l’importance du Gabon dans la préservation de cette espèce en voie de disparition. « Ces résultats démontrent que le Gabon, sous la direction activité du président Ali Bongo Ondimba, a su inverser la tendance de déclin des éléphants de forêt », s’est réjoui le ministre des eaux et forêts, Lee White. Selon la directrice régionale du WCS pour l’Afrique centrale et co-auteur de l’étude, le pays contient près de 70 % des éléphants de forêt d’Afrique. Une statistique qui fait de lui, un abri incontournable pour ces animaux.

Le Gabon est un leader mondial de la préservation de l’environnement. Depuis plusieurs années, le pays s’est engagé à œuvrer pour la protection des éléphants, aujourd’hui menacés d’extinction. Entre 2002 et ce jour, 13 parcs nationaux y ont été créés. 

Leave a reply