La gestion de la CNAMGS et de la CNSS évaluée par la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale

0
80
Cnamgs-11

Le ministre gabonais de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong s’est entretenu hier avec une délégation de la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (Cipres). Elle était conduite par le secrétaire exécutif, Cécile Gernique Djukam Bouba. Les échanges ont porté sur la situation de la Caisse nationale d’assurance maladie et garantie sociale (Cnamgs) et de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) au Gabon.

C’était l’occasion pour la Cipres d’évaluer ses deux structures financières. « L’objectif recherché par cette mission est de procéder au contrôle de la gestion technique, administrative et financière, d’évaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations formulées par la commission de surveillance de prévoyance sociale (CSPS) », apprend-on. Il était également question d’évaluer les indicateurs de gestion, particulièrement ; les ratios prudentiels et les différentes normes de performances fixées par le conseil des ministres de la Cipres.

L’État gabonais a récemment entamé une réforme de la CNAMGS et de la CNSS. Le 7 juin dernier, une administration provisoire a été installée à la tête de la CNSS pour une période de 12 mois. L’objectif est de mettre fin aux dysfonctionnements et tensions observés au sein des caisses.

Leave a reply