La première ministre prise pour cible par ses collègues

0
1543

Depuis plusieurs semaines, la première ministre gabonaise Rose Christiane Ossouka Raponda est traitée de tous les noms par certains médias gabonais. La cheffe du gouvernement est qualifiée de « globe-trotteuse », « d’incompétente », etc. Selon certaines sources, cet acharnement serait l’œuvre de quelques ministres gabonais.

Les journaux en question se cachent derrière de supposés « opinions publiques » et « avis de certains observateurs » pour effectuer leur sale besogne. L’identité des personnes qu’ils citent n’est d’ailleurs jamais révélée. Leur objectif est de choquer la victime et les populations. Il s’agirait d’une stratégie de presse dont le but est de s’acharner sur une personnalité publique en faveur d’une autre.

Il y a quelques mois, certains journaux avaient publié un rapport d’évaluation sur les actions du gouvernement. Toutes les critiques étaient dirigées uniquement vers la première ministre Rose Ossouka Raponda. Dans le même temps, d’autres ministres gabonais sont fréquemment applaudis dans lesdits médias. Leurs moindres faits et gestes font l’objet d’interminables éloges.

La seule explication plausible de cette situation serait que certains ministres du gouvernement gabonais jouent de leurs relations avec la presse pour salir le nom de la cheffe du gouvernement. Un média a même récemment publié un article dont le titre est « Qui pour remplacer la globe-trotteuse Ossouka Raponda ».

Leave a reply