La procréation médicalement assistée désormais possible au CHU mère-enfant Jeanne Ebori

0
238
femme enceinte

 

La procréation médicalement assistée est désormais possible au Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori de Libreville. C’est suite à l’ouverture, le lundi dernier d’un service dédié à cet effet au sein de l’hôpital.

Le service est destiné aux couples qui ont des difficultés à avoir des enfants. Il cible notamment les jeunes femmes et les ménopausées. Pour arriver à la fécondation in vitro (FIV) , il y a plusieurs étapes. « Nous avons d’abord l’étape diagnostique qui consiste à identifier l’infertilité. À ce moment, les couples sont pris en charge. Pour la procréation médicalement assistée, on va faire la simulation des ovaires. Donc on va chercher à avoir les ovules de la femme et le sperme du mari qu’on va mélanger au laboratoire. C’est ce qu’on appelle fécondation in vitro  », a expliqué Jean François Meye, gynécologue et coordonnateur du projet de la PMA au Gabon.

Le taux de réussite de la fécondation in vitro n’est pas assuré à 100 %.«Les taux officiels sont de 30 %. C’est-à-dire que sur 10 personnes, on va avoir trois qui seront enceintes», a expliqué Opheelia Makoyo Komba, responsable du laboratoire PMA. Le service de la  PMA n’est pas prise en charge par les assureurs. 

 

Leave a reply