La raison pour laquelle Jean Rémy Yama a été placé en détention provisoire

0
162
jean-remy

Le syndicaliste gabonais Jean Rémy Yama a été récemment placé en détention provisoire en attendant son procès. Il est accusé d’abus de confiance, d’escroquerie et de détournement de fonds dans le cadre de l’affaire SCI Serpentin dont il était le gérant.

Toutefois, la réelle raison pour laquelle il a été placé sous mandat de dépôt est tout autre. En 2019, le mis en cause avait proféré des propos injurieux et mensongers contre le Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba. Sans sourciller, il avait déclaré « Ali Bongo est mort ». Suite à cela, il s’était empressé d’aller se réfugier pendant quelques mois en France pour ne pas être interpellé par la justice.

Seulement, l’affaire n’a pas été oubliée vue la gravité de l’offense à l’endroit du Président de la République. « Le risque de récidive était grand, d’où cette précaution prise par la Justice », explique un magistrat expérimenté.

Anges Kevin Nzigou, l’avocat de Jean Rémy Yama, a tenté en vain d’obtenir une évacuation sanitaire. Il prétendait que l’appareil qui permettrait à son client de lutter contre l’apnée du sommeil dont il serait affecté ne pourrait être réglé qu’à l’étranger. La justice gabonaise a rejeté cette requête ainsi que celle du placement en liberté provisoire.

Leave a reply