La Sucrerie africaine du Gabon envisage de s’étendre dans la sous-région

0
208
sucre

La Sucrerie africaine du Gabon (Sucaf-Gabon) prévoit de s’étendre dans la sous-région. Pour cela, elle souhaite augmenter sa production. L’annonce a été faite hier par le directeur général de l’entreprise, Chrisos Longho. C’était à l’issue d’une audience tenue hier avec le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda.

L’objectif de cette initiative est de faire en sorte que le Gabon devienne indépendant en matière de production, consommation et exportation du sucre. « Nous avons des projets ambitieux, ceux déjà de couvrir la totalité du marché national à la faveur d’un plan de développement qui devrait nous permettre d’augmenter progressivement notre production.», indique Chrisos Longho.

Sucraf-Gabon profite de l’occasion pour solliciter l’aide des autorités gabonaises. « Le soutien et l’accompagnement de l’État dans un tel projet me paraissent nécessaires », a-t-il indiqué.

Au Gabon, la production de sucre granulé de 50 kg a enregistré de bonnes performances au cours de l’année 2021. Elle a connu une hausse de 14,9% par rapport à l’année précédente, en s’établissant à 26004 tonnes. C’est ce qu’indique la note de conjoncture sectorielle de la direction générale de l’Économie et de la politique fiscale.

Pour rappel, L’État gabonais avait attribué à Sucraf-Gabon, 8 751 hectares de terre dans la province du Haut-Ogooué en 2020. L’entreprise a pu ainsi accroître sa production de canne à sucre.

Leave a reply