La vente en gros de la friperie désormais autorisée à Libreville

0
682

Après quelques semaines de suspension, la vente en gros de la friperie à nouveau autorisée à Libreville. « Nous avons permis à certains opérateurs exerçant dans la vente en gros et ceux qui ont des magasins de rouvrir. Parce qu’on estime que dans ces différents espaces, la distanciation physique, et un certain nombre de mesures barrières peuvent être respectées », a indiqué Edward Nziengui Nziengui, 4e adjoint au maire de Libreville.

La vente à la sauvette de la friperie reste toujours proscrite. Selon le 4e adjoint au maire, il serait difficile aux fripiers qui vendent à même le sol de respecter les mesures de lutte contre la Covid-19. « La mairie de Libreville est engagée depuis plusieurs années dans la lutte contre l’occupation anarchique du domaine communal et l’autorité ne peut permettre que les gens s’installent davantage dans le domaine communal. Il y a des mécanismes pour prétendre s’y installer » ajoute-t-il.

Les fripiers gabonais s’estiment heureux de cette nouvelle décision du maire de Libreville et espèrent que la vente de la friperie à la sauvette sera bientôt autorisée. « Respectons l’autorité, nous allons bientôt trouver satisfaction à nos revendications » exhorte Obiang Beyeme Jaures, chargé de l’organisation de l’association des jeunes commerçants gabonais.

Le maire de Libreville, Eugène M’ba avait interdit jusqu’à nouvel ordre la vente de friperie dans les marchés, artères et carrefours de sa comme, depuis le 8 février 2021.

Leave a reply