L’achat du carburant subventionné interdit aux industriels, grumiers et gros porteurs au Gabon

0
45
station

Les industriels, grumiers et gros porteurs ne sont plus autorisés à acheter du carburant dans les stations-service au Gabon. L’annonce a été faite par le ministre gabonais du Pétrole, Vincent De Paul Massassa. « L’approvisionnement des industriels dans les stations-service » est désormais interdit au Gabon, apprend-on. Ce service est « exclusivement destinée aux ménages ».

L’autorité gouvernementale invite, de ce fait, les marketers à installer des barres de hauteur à l’entrée et à la sortie des stations services. Cela empêchera les grumiers et autres gros consommateurs de s’y approvisionner. « Vous veillerez à vous assurer que, grâce à des dispositifs amovibles, seuls les camions-citernes de distribution des produits pétroliers accèdent à vos stations-service », a instruit le ministre.

Aussi, l’État limite dorénavant « la vente des carburants en station-service à un volume maximal de 100 litres par clients ». Cette mesure a été adoptée sur recommandation du Fonds monétaire international (FMI). Selon l’institution financière, les entreprises peuvent bien se passer des subventions sur les hydrocarbures (hors pétrole lampant et gaz butane). « Donc, le gouvernement a décidé de relever les prix graduellement d’ici la fin de l’année, pour qu’il n’y ait plus de subventions aux entreprises.», indique Agou Gomez Gbedia, représentant résident du FMI au Gabon.

 

Leave a reply