L’Aéroport de Libreville renoue progressivement avec sa performance d’avant-covid

0
42
Aéroport_Libreville

Le secteur des transports, notamment l’aviation, a profondément été touché par la pandémie de Covid-19. À cause du confinement et des mesures barrières très strictes, l’industrie aérienne a dû ralentir ou stopper ses activités. Ce qui a considérablement réduit ses recettes et sa rentabilité.

Le secteur de l’aviation recouvre progressivement sa croissance d’avant-covid. Ces derniers mois, l’Aéroport international Léon Mba a presque renoué avec sa performance de 2019. « En faisant preuve de résilience face aux défis majeurs liés à la crise sanitaire, l’aéroport est parvenu à atteindre 80% de sa capacité opérationnelle de 2019 » fait savoir Arise IS, la société en charge de la gestion de l’aérodrome de Libreville.

Entre 2020 et 2021, le secteur des transports a connu de profonds bouleversements à cause de la pandémie de Covid-19. Le confinement et les mesures barrières très strictes ont entraîné la chute des voyages aériens et du fret. Les revenus générés par le secteur ont drastiquement chuté, suscitant le départ de plusieurs travailleurs au chômage technique ou parfois définitif. Mais grâce à l’assouplissement des restrictions covid, l’industrie de l’aviation se remet petit à petit de sa crise. Une relance qui suscite par la même occasion le redressement du secteur touristique au profit de l’économie nationale.

Leave a reply