L’audit du FUR a été finalisé grâce à Noureddin Bongo Valentin

0
244

Le Chef d’État gabonais a réalisé un remaniement stratégique lors du Conseil des ministres de lundi dernier. Noureddin Bongo Valentin a été relevé de ses fonctions de Coordinateur général des affaires présidentielles. Pour lui, ce remaniement n’est rien d’autre qu’un nouveau départ. « Aujourd’hui ce n’est pas la fin d’une histoire, mais le début d’un nouveau chapitre », a-t-il indiqué dans une lettre ouverte adressée à Ali Bongo Ondimba.

Selon le désormais ex CGAP, les 21 mois passés à ce poste ont été un succès. « Nous croyons pouvoir dire aujourd’hui avec humilité et lucidité, que le contrat a été rempli », va-t-il déclarer. De tous les résultats obtenus, l’un des plus importants est la finalisation de l’audit du Fichier unique de référence (FUR). Il s’agit d’une application de gestion administrative des agents de l’État. Le FUR a été mis en place par l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF).

D’après Noureddin Bongo Valentin, finaliser l’audit de ce fichier eu de nombreux avantages. Cela a permis d’identifier certains dysfonctionnements dans le système de gestion de la solde des agents publics. Les auditeurs ont fait plusieurs propositions afin de corriger lesdits dysfonctionnements.« La mise en œuvre des recommandations des auditeurs se poursuit et permettra à terme la réalisation d’économies chiffrées à plusieurs milliards de FCFA chaque mois. », explique l’ancien CGAP dans sa lettre ouverte.

D’après certaines sources, Noureddin Bongo Valentin pourrait être nommé à la tête du Haut-Commissariat de la République. Il s’agit d’un nouvel organe créé par le Chef d’État lundi dernier.

 

Leave a reply