Le budget de la Loi de Finances Initiale 2022 arrêté à 2 936,6 milliards de francs CFA

0
209

Le gouvernement gabonais a récemment adopté le projet de Loi de Finances Initiale 2022. C’était lors du Conseil des ministres de la semaine dernière. Le budget du nouveau projet a été arrêté à 2 936,6 milliards de francs CFA. Il était initialement prévu pour être financé à hauteur de 3 127,6 milliards de francs CFA. Le nouveau budget a donc enregistré une baisse de 191 milliards FCFA par rapport aux prévisions initiales. 

D’après les autorités gouvernementales, le projet de Loi de Finances 2022 prend en compte de nombreux paramètres. Il s’agit des recommandations issues du débat d’orientation budgétaire de juin dernier, des actions du Plan d’accélération de la transformation (PAT). Les mesures arrêtées dans le programme économique et financier signé avec le Fonds Monétaire International (FMI) ont également été considérées, apprend-on.

Des 2 936,6 milliards FCFA, 1 924,6 milliards sont prévus pour les recettes budgétaires. 920,2 milliards FCFA sont destinés aux ressources de Trésorerie et de financement. Comparées à la Loi de Finances 2021, les prévisions des recettes budgétaires ont enregistré une hausse de 302,4 milliards FCFA. Celles des ressources de Trésorerie et de financement, elles, ont enregistré une baisse de 501,4 milliards FCFA.

Les prévisions du projet de loi de finances cadrent avec la reprise de l’activité mondiale, apprend-on. La maîtrise de la pandémie de Covid-19 et la reprise du marché des matières premières pourraient favoriser une croissance de 4,9 % de l’activité mondiale. Cela impactera positivement la reprise de l’activité économique du Gabon. 

Leave a reply