Le CESE veut trouver des solutions pérennes aux retards de paiement des pensions de retraite au Gabon

0
40
Pensions_CNSS

La deuxième session ordinaire du Conseil économique, social et environnemental (CESE) s’est ouverte, mardi dernier. Ses travaux visent à trouver des solutions aux retards récurrents dans le paiement des pensions de retraite au Gabon.

Présente à l’ouverture de la session, le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a salué les travaux via une publication sur Facebook. D’après elle, le Conseil « joue un rôle majeur » au Gabon. Le pays, affirme la Cheffe du gouvernement, « a besoin de toutes ses forces vives ». Au terme des travaux en cours, le Premier ministre recevra des propositions du CESE pour une sortie de crise à la CNSS.

Cette situation, faut-il rappeler, est à l’origine du placement sous administration provisoire de la CNSS. Un Conseil des ministres, présidé par le président Ali Bongo Ondimba, a entériné cette décision, en juin dernier. À travers cette mesure, le Chef de l’État entend redynamiser la structure sociale. Il compte sur le Conseil économique, social et environnemental pour l’atteinte de cet objectif.

En réponse à ce besoin, le CESE a placé sa deuxième session ordinaire sous le thème : « les pensions retraites au Gabon ». Celle-ci prendra 10 jours aux membres de l’organe, mis en place récemment par le président Ali Bongo. Grâce aux travaux du CESE, les retards récurrents dans le paiement des pensions de retraite au Gabon seront un lointain souvenir.

Leave a reply