Le fichier pénal bientôt numérisé au Gabon

0
310

Le gouvernement gabonais envisage de numériser son fichier pénal. Le laboratoire de police technique et scientifique sera aménagé à cet effet. Plusieurs équipements techniques ont été réceptionnés par le ministre de l’Intérieur Lambert-Noël Matha jeudi dernier. Il s’agit d’un don de la Coopération française, apprend-on.

La cargaison réceptionnée par le ministre de l’Intérieur est composée de plusieurs scanners ainsi que d’un épiscope pour la codification et la lecture des caractères analytiques des empreintes digitales. Elle contient également une cabine de fumigation pour la révélation physico-chimique des traces papillaires et des équipements divers pour la signalisation des personnes en garde-à-vue.

À travers ce geste, la coopération française entend appuyer l’État gabonais dans la lutte contre la criminalité, la fraude documentaire, la lutte contre les violences faites aux mineurs et aux femmes. Les nouveaux équipements ont été mis à la disposition du commandement en chef des Forces de police nationale de Libreville.

D’après les autorités, ces appareils permettront d’archiver les empreintes digitales, données morphologiques et chromatiques des personnes soupçonnées d’avoir commis un crime. La création d’un fichier pénal numérique va faciliter la recherche et l’identification des auteurs d’infractions pénales. « Ce nouveau matériel aidera surtout à redynamiser le fonctionnement de la Direction de la police technique et scientifique dont, plus d’efficacité dans la recherche de preuves objectives de culpabilité ou d’innocence », indique le ministre Lambert-Noël Matha.

À ce jour, le fichier pénal du Gabon est manuel. Cela rend la tâche difficile aux policiers. Les informations sont non seulement inaccessibles, mais il faut aussi beaucoup de temps et de travail pour les obtenir. Avec le fichier pénal numérique, il suffit d’une connexion internet pour obtenir les renseignements voulus. 

Leave a reply