Le Gabon dispose désormais d’un organisme dédié à la gestion technique des enjeux climatiques

0
228

Le gouvernement gabonais vient de créer un organisme chargé de la gestion des enjeux climatiques. La création de cette institution s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’ordonnance relative aux changements climatiques que le pays a récemment adoptée. La principale mission du nouvel organe est de veiller à la mise en œuvre des dispositions de ladite ordonnance.

L’organisme de gestion des enjeux climatiques travaillera de concert avec le ministre des Eaux et forêts. L’objectif de l’initiative est de veiller à ce que le pays respecte ses engagements en matière de protection de la biodiversité. Il s’agit notamment des engagements internationaux pris par le Gabon dans le cadre de l’Accord de Paris.

À cet effet, le nouvel organe élaborera un plan national d’émissions des gaz à effet de serre (GES). Elle instaurera également des dispositifs de protection pour prévenir les risques de fraude ou de manipulation susceptibles de se produire. Ceci sera fait conformément à l’article 69 de l’ordonnance sur les changements climatiques.

Dorénavant, toutes les sociétés gabonaises qui émettent du carbone devront s’inscrire auprès de cet organisme. Cela leur permettra de prendre connaissance de la méthode pour séquestrer du carbone. « Aussi, les entreprises doivent avoir l’autorisation de cet organisme avant d’émettre du carbone et de transférer des crédits carbone gabonais à l’étranger », indique un environnementaliste.

Les membres de l’institution sont désignés par décret du Chef de l’État sur proposition du ministre en charge du climat, apprend-on. Adoptée lors du Conseil des ministres du 13 septembre dernier, l’ordonnance relative au changement climatique au Gabon a été publiée dans le Journal officiel du 16 septembre. Il s’agit d’une première en Afrique. Le pays prévoit de valoriser cette ordonnance au cours de la prochaine COP 26.

Leave a reply