Le Gabon élabore une stratégie pour éradiquer la fièvre jaune

0
46
fièvre-jaune

Le ministre gabonais de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong s’est entretenu avec les représentants résidents de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). La séance de travail s’est tenue à Libreville lundi dernier.

L’objectif était d’élaborer la stratégie du Gabon pour éradiquer les épidémies de la fièvre jaune. Cet outil sera mis en place selon les dispositions de la stratégie mondiale pour l’élimination des épidémies de fièvre jaune. Ce, avec le concours de l’Institut d’épidémiologie et de lutte contre les endémies (IELE).

Il s’agira, pour les autorités, de «  réviser le plan triennal 2018-2021 et d’obtenir l’engagement du gouvernement pour la mise en œuvre de la stratégie d’éradication de la fièvre jaune au Gabon.« , apprend-on. Pour y arriver, plusieurs discussions doivent être menées sur les mécanismes de mobilisation des ressources et de l’assistance technique, selon le communiqué gouvernementale.

Guy Patrick Obiang Ndong a profité de l’occasion pour rappeler à ses invités, la nécessité d’organiser une campagne nationale de vaccination. Des fonds doivent également être mobilisés pour la mise en œuvre des objectifs cités plus haut. « Lutter contre la fièvre jaune, c’est renforcer la surveillance au niveau des portes d’entrée du pays et surtout intensifier l’engagement communautaire sur l’ensemble du territoire national », va-t-il déclarer.

Rappelons qu’un cas de fièvre jaune enregistré dans un pays est considéré comme une épidémie par l’OMS. Il s’agit d’une maladie hémorragique virale aiguë. Elle se propage rapidement avec de graves conséquences sur la santé publique dans les populations non vaccinées.

Leave a reply