Le Gabon et l’UE : un nouvel accord de pêche pour industrialiser le secteur

0
299

Le gouvernement gabonais s’apprête à conclure un nouvel accord de pêche avec l’Union européenne (UE). Depuis l´expiration en 2016 du dernier protocole, les négociations d´un renouvellement étaient en cours. La rencontre des deux parties est prévue pour la fin de ce mois de janvier à Libreville. 
Le but de cet accord est de promouvoir l’industrialisation de la filière de pêche dans le pays. « Ce que nous visions en termes d’industrialisation de la pêche, c’est d’avoir notre capacité de transformation de mise en boite du thon et avoir un produit fini que nous commercialisons. L’industrialisation répond à l’objectif de faire en sorte que, la valeur ajoutée soit au Gabon. C’est ce qui permet de gagner de fortes croissances dans le produit intérieur brut de notre pays, mais surtout de créer des emplois pour des Gabonais », précise le ministre Biendi Maganga Moussavou, chargé de la Pêche.

La volonté du gouvernement est que tous les produits de pêche issus des eaux gabonaises soient débarqués dans le pays. Il souhaite aussi que les bateaux exploitant ces eaux portent le pavillon gabonais. Une augmentation de prix sera appliquée à ceux qui ne s’y conformeront pas. Par contre, ceux qui vont investir dans le pays et respecteront ces dispositions bénéficieront d’une diminution. 
Les fonds mis à la disposition du Gabon par l´UE servent à soutenir la politique de développement du secteur de la pêche. Ils contribuent également au suivi des navires par satellite et des missions de contrôle et d’observation.

Leave a reply