Le Gabon prépare les rapports à rendre à l’ONU en janvier 2023

0
29
Rapports-périodiques

Il s’agit des rapports sur les progrès observés en matière de respect des droits de l’Homme au Gabon. Présentés par les États, ces rapports quadriennaux permettent d’apprécier l’exécution des engagements pris par chacun d’eux.

Pour cela, le ministre de la Justice, Erlyne Antonela Ndembet Damas a lancé le 19 septembre dernier à Libreville, un atelier d’appui à la validation des rapports. Ces rapports concernent les droits économiques, socio-culturels, la convention contre la torture et tout traitement cruels. L’atelier durera cinq jours et connaîtra la participation des représentants locaux des délégations à Libreville. Le Gabon prévoit de soumettre à l’Organisation des Nations unies, quatre rapports qui seront rédigés par ces experts.

Le garde des Sceaux a expliqué que la démarche faciliterait une « meilleure préparation de ces différentes échéances en vue d’améliorer la situation des droits de l’Homme au Gabon ». Pour rappel, Le Gabon a rejoint le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU en octobre 2020. Son mandat au sein de cet organe est d’une durée de 3 ans. Rejoindre ce prestigieux organe de l’ONU oblige ainsi le Gabon à se fixer des standards très élevés en matière de respect des droits de l’Homme. C’est d’ailleurs l’une des priorités d’Ali Bongo Ondimba et son équipe.

Leave a reply