Le Gabon reçoit la note souveraine B- avec perspectives positives (Fitch Ratings)

0
43
AliBongo

Le Gabon sera plus résilient aux chocs externes. Sa dette publique chutera à 53,6% du PIB d’ici 2024 et sa balance budgétaire sera excédentaire en 2022 et 2023.

 Fitch Ratings a récemment publié son nouveau rapport sur la situation économique et financière du Gabon. Le pays conserve sa note de défaut émetteur B- comme en 2021. Ses perspectives passent cependant de « stables » à « positives » en raison de l’augmentation de ses recettes pétrolières et de la modération de ses dépenses. L’agence prévoit des « excédents budgétaires de 0,9% et 1,8% en 2022 et 2023 », soit une amélioration par rapport à 2021 où le Gabon avait enregistré un déficit budgétaire de 1,6%.

Fitch prévoit également une diminution de la dette publique qui devrait chuter à 53,6% du PIB d’ici 2024. Le Gabon se servira de ses droits de tirage spéciaux (DTS), fournis par le Fonds monétaire international (FMI), pour « accélérer le remboursement de la dette intérieure et améliorer le profil de la dette ». Les réformes engagées par les autorités permettront, par ailleurs, de renforcer la résilience de l’économie aux chocs exogènes.

Il faudra cependant faire preuve de vigilance pour contrôler les risques liés à l’augmentation des subventions. Cette dernière étant intervenue à cause de la guerre en Ukraine en vue de soulager le pouvoir d’achat des populations. Quoi qu’il en soit, la nouvelle évaluation de Fitch est une excellente nouvelle pour le Gabon. Le pays peut toujours sortir sur le marché de la dette et profiter de meilleures conditions d’emprunt.

Leave a reply