Le Gabon s’est abstenu lors du vote du Conseil de sécurité de l’ONU sur les tensions entre la Russie et l’Ukraine

0
120

La question des tensions opposant la Russie et l’Ukraine est désormais inscrite à l’ordre du jour au Conseil de sécurité de l’ONU. Cette décision a été prise suite à un vote sollicité par les États-Unis qui s’est tenu hier. Sur les 15 pays membres de l’organisation, 10 ont voté en faveur de l’inscription de la question ukrainienne à l’agenda du Conseil de sécurité. 2 pays ont voté contre et les 3 restants se sont abstenus.

Le Gabon fait partie des pays qui se sont abstenus de voter. Selon Michel Xavier Biang, le représentant permanent du Gabon auprès de l’ONU, les parties prenantes devraient faire preuve de patience et de pacifisme. Il leur recommande fortement de dialoguer et de négocier. Cela permettrait de maintenir la paix et la stabilité dans la région concernée. Par ailleurs, il appelle la communauté internationale à faire recours à la diplomatie préventive, conformément au Chapitre VI de la Charte des Nations unies. Ledit texte porte sur le règlement pacifique des différends. « La force du Conseil réside dans son unité, et non dans la fragmentation », a déclaré le représentant permanent du Gabon auprès de l’ONU.

Pour rappel, on observe actuellement un déploiement de troupes russes près de la frontière de l’Ukraine. La menace d’une crise sécuritaire inquiète la communauté internationale. Le Gabon fait partie des pays africains les plus actifs sur la scène internationale. Depuis janvier dernier, le pays est un membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Son mandat est prévu pour durer 2 ans.

Leave a reply