Le Gabon signe un accord avec Fortescue pour l’exploration de la mine de Belinga

0
86
Belinga-accord

Les travaux d’exploration de la mine de fer de Belinga seront bientôt relancés. Une convention a été signée à cet effet par l’État gabonais, Fortescue Metals Group et la société d’ingénierie ATIF. Cette dernière est le principal partenaire sur ce projet d’exploration relancé sous les hautes instructions du président Ali Bongo Ondimba.

La coopération tripartite a été matérialisée par la création d’une joint-venture nommée Ivindo Iron SA. Cette dernière utilisera de l’hydrogène vert pour mener le projet. « Nous sommes engagés à émettre 0 carbone. Tous nos process vont essentiellement viser 0 émissions de carbone », a déclaré Shadi Sayadi, responsable chez Fortescue.

« Le projet Belinga est un projet majeur et primordial dans la stratégie du chef de l’État, reprise dans le PAT, qui vise à diversifier notre économie » a déclaré Elvis Ossindji, ministre des Mines. Durant sa phase de recherche, il « va nécessiter plus d’une vingtaine de milliards d’investissements et générer plusieurs centaines d’emplois directs et indirects », a-t-il indiqué.

L’exploration de la mine de fer de Belinga s’inscrit dans le cadre de « la dynamisation » de l’économie gabonaise, fait savoir Rose Christiane Ossouka Raponda, Premier ministre gabonais. Elle fait partie d’un « processus dans lequel les mines occupent une place importante » a-t-elle souligné.

Leave a reply