Le Gabon veut mettre en place un observatoire pour la gestion des déchets chimiques

0
261
bouteilles

Le gouvernement gabonais envisage de créer un observatoire pour la gestion des déchets chimiques. L’annonce a été faite lors de l’édition 2022 de la journée mondiale de la santé. Le projet bénéficie de l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et l’Organisation des Nations unies pour l’environnement.

D’après les autorités, la création de cet observatoire présente de multiples avantages. Cela permettra au Gabon d’avoir des données factuelles et fiables sur la problématique de tous les produits chimiques qui ont un impact sur la santé humaine. C’est ce qu’a expliqué Stephen Stanislas Mouba, le directeur général de l’Environnement.

La mise en œuvre de ce projet va permettre de « gérer, catégoriser les déchets chimiques, identifier les pistes de leur gestion et de leur élimination », apprend-on. L’ambition des autorités est de veiller à ce que ces substances toxiques ne contaminent pas l’environnement et ne nuisent pas à la santé des populations. C’est ce qu’a indiqué le Dr Inoua Aboubacar, point focal santé et environnement, Conseiller en charge du renforcement du système de santé à l’OMS Gabon.

Depuis quelques temps, la production agricole et industrielle du Gabon s’intensifie. Les producteurs ont désormais beaucoup recours aux intrants chimiques. Ces intrants sont considérés comme dangereux par l’OMS

 

Leave a reply