Le gouvernement gabonais envisage d’œuvrer pour l’amélioration de la prise en charge de la mère et de l’enfant

0
151

Une séance de présentation dirigée par le ministre de la santé Dr. Guy Patrick Obiang Ndong s’est tenue le 10 février dernier. Il a été question au cours de la cérémonie, de présenter la nouvelle stratégie de consultation pré et postnatales ainsi que l’état d’avancement des stratégies sanitaires nationales en matière de santé maternelle et infantile.

De nombreux partenaires financiers, personnalités et institutions ont participé à ladite séance. Ce sont entre autres l’ensemble des responsables des formations sanitaires de la région sanitaire de Libreville-Owendo (DRSLO), du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), et du Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF).

Le ministre de la santé a profité de l’occasion pour inciter les différentes parties à prendre massivement conscience afin d’optimiser la prise en charge de la mère et de l’enfant dans les structures sanitaires du pays. Pour finir, la Direction nationale de la santé maternelle et infantile est appelée à reprendre les audits des décès mère-enfant dans toutes les structures sanitaires.

La plus récente enquête démographique de santé au Gabon estime le ratio de mortalité maternelle à 316 décès pour 100 000 naissances vivantes.

Leave a reply