Le gouvernement gabonais proscrit l’importation du fer à béton

0
237

En vue de promouvoir l’industrie locale, l’État gabonais a décidé que le fer à béton ne sera plus importé dans le pays. Cette réforme résulte d’un entretien qui s’est tenu entre les entreprises spécialisées dans la vente de matériaux de construction, les sociétés industrielles de production de fer et le ministre Hugues Mbadinga Madiya.

L’objectif de cette décision est de protéger l’industrie de fabrication de fer à béton. Le ministère gabonais du Commerce envisage ainsi de mieux satisfaire les besoins de la population en la matière et de permettre au secteur de mieux se développer.

Par an, le Gabon produit 75 % de la demande du marché local, soit 20 000 tonnes environ. Selon les chiffres du ministère de l’Économie, la production de fer à béton du pays en 2020 est de 3864 tonnes.

Grâce à l’interdiction aux entreprises d’exporter les rebuts ferreux et non-ferreux, plusieurs usines métallurgiques spécialisées dans la production du fer à béton ont été installées dans le pays. Lesdites usines vendent leurs produits uniquement au Gabon et dans la sous-région.

Leave a reply