Le gouvernement gabonais va délivrer un statut officiel aux artisans des métiers dits informels

0
308
artisan

Le gouvernement gabonais va accorder un statut officiel aux artisans qui évoluent dans des métiers dits informels. Le processus en déjà enclenché. L’étape actuelle est celle de la classification desdits métiers. La direction générale de l’Artisanat et du développement des services rencontre ce jour à Libreville, les artisans gabonais à ce sujet.

Les artisans évoluant dans trois branches de métier sont entre autres attendus à cette rencontre. Ceux de la première branche dénommée ‘‘ artisanat d’art’’ sont les photographes, peintres en tableau, sculpteurs, monteur vidéo. La deuxième branche ‘‘ artisanat de production ’’ est constituée des métiers de couturier, bottier, imprimeur, menuisier, ferrailleur, vitriers. La troisième branche ‘‘artisanat de service’’ regroupe les esthéticiennes, coiffeurs, réparateurs d’ordinateurs et d’équipements mobiliers, garagistes, restaurateurs.

Le Gabon a récemment inauguré le Cnmag. Il s’agit d’une structure destinée à la promotion et l’épanouissement des métiers du secteur artisanal. Le but est de permettre à ces activités de participer à la création de richesse, d’emplois et de former une classe d’entrepreneurs individuels. Les artisans représentent 80 % de la population active du Gabon et regorgent de nombreux talents. La plupart de ces artisans exercent de manière informelle.

Leave a reply