Le gouvernement va créer un centre de protection des victimes de violences sexuelles.

0
34
lutte_contre_les_violences

Les femmes victimes de violences vont désormais être prises en charge par un centre d’accueil à Libreville. Ce centre va être le premier de la série de centres qui seront bientôt créés au Gabon.

Au Gabon, nombreuses sont les femmes qui subissent des violences de toutes sortes. C’est pour assurer leur protection et leur réinsertion sociale que le gouvernement a décidé de créer un centre de protection et de promotion sociale pour les victimes des violences faites aux femmes. La décision gouvernementale a été adoptée en Conseil des ministres ce 1er septembre. Le gouvernement a entériné le décret de projet portant création du Centre d’accueil de Nzeng-Ayong.

Cet espace, dédié aux femmes victimes de violences, permettra de leur accorder les accompagnements nécessaires pour leur réinsertion sociale. Les aides et accompagnements seront psychologiques, judiciaires, sanitaires et sociales.

Le centre d’accueil de Nzeng-Ayong sera le premier au Gabon. Il sera installé à Libreville et sera le premier d’une série de Centres de protection et de promotion sociale qui vont bientôt être mis sur pied. Le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, met la femme au cœur de ses actions et entend lui offrir toutes les garanties possibles pour la pleine jouissance de ses droits.

Leave a reply