Le ministère de l’Intérieur veut régulariser le secteur de la sécurité privée

0
23
Sécurité_privée

C’est à travers un communiqué en date du 12 septembre que le ministère de l’Intérieur a lancé l’enrôlement des structures exerçant dans la sécurité privée. Il s’agit des entreprises privées de gardiennage, de transport de devises et activités assimilées au Gabon.

L’enrôlement suivra son cours jusqu’au 27 septembre au ministère de l’Intérieur. Cette opération, initiée par le ministre Lambert-Noël MATHA, a pour objectif de connaitre le nombre exact d’entreprises exerçant dans ce domaine. En effet, il paraîtrait que plusieurs structures y soient actives sans être enregistrées et reconnues auprès de l’État.

L’enregistrement de ces entreprises permettra de régulariser le secteur de la sécurité privée. Cette décision va donc dans le sens d’un intérêt commun. Par ailleurs, le ministère de l’Intérieur a averti les structures qui ne se feraient pas enrôler. Les sanctions à leur endroit pourraient être lourdes. Le communiqué du ministère prévient qu’elles pourraient « voir leurs activités interdites en République gabonaise. »

Leave a reply