Le nom de Jean Ping finalement cité dans l’affaire des « Biens mal acquis »

0
85
Jean_Ping

Le dossier des biens mal acquis vient de refaire surface. Cette fois-ci, c’est l’opposant gabonais Jean Ping qui est cité parmi les mis en cause. L’homme qui se faisait passer pour un innocent dans cette histoire est désormais dans le collimateur de la justice française.

La saga des biens mal acquis impliquait 5 enfants du feu Chef d’État gabonais Omar Bongo Ondimba. Jean Ping et l’opposition gabonaise y avait trouvé l’opportunité de salir le nom du chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba. Ce dernier n’a pourtant rien à avoir avec ce scandale. C’est plutôt le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2016 qui est impliqué.

Deux patrimoines immobiliers enregistrés au nom de Jean Ping ont en effet été découverts. La justice française a pris le temps de mener une minutieuse enquête pour vérifier cette découverte. L’opposant gabonais pourrait être bientôt invité à justifier l’acquisition des biens mis à découvert.

Pour rappel, Jean Ping était très proche du cercle présidentiel. Il entretenait même une liaison amoureuse avec Pascaline Mferry Bongo, l’une des filles du Chef d’État Omar Bongo Ondimba. Il aurait donc pu aisément acquérir les biens qui viennent d’être dévoilées.

L’implication de Jean Ping dans ce dossier fragilise davantage son poids sur la scène politique gabonaise.

Leave a reply