Le nouveau président de la HAC souhaite assainir le secteur de la presse et des médias

0
151
HAC

Le nouveau président de la Haute autorité de la communication (HAC), Germain Ngoyo Moussavou envisage d’assainir le secteur de la presse et des médias au Gabon. C’est ce qu’il a annoncé lors d’un échange avec le personnel de l’institution mercredi dernier. Son ambition est de « veiller à l’objectivité maximale des informations diffusées par les médias », apprend-on.

L’autorité a rappelé à ses collaborateurs, l’importance de la mission qui leur est confiée. « Nous avons un rôle très important à jouer dans toutes les élections à venir au Gabon», déclare-t-il. Toutes les mesures doivent être prises pour que la liberté d’expression soit garantie aux populations. Cette liberté doit être observée dans le respect des hommes et des biens. Toute forme de violence verbale « à l’encontre d’adversaire et toutes menaces contre leur intégrité physique » devra être exclue des médias. Les auteurs de fausses informations seront désormais poursuivis, ajoute le président de la HAC.

Germain Ngoyo Moussavou est l’ex-directeur de publication du quotidien l’Union et un ancien ambassadeur du Gabon en France. Le chef d’État gabonais l’a nommé à la tête de la HAC lors du Conseil des ministres du 18 mars dernier.

Leave a reply